1000 jeux de casino en ligne gratuits

Profits énormes pour le marché du pari en ligne en France en 2016

Par: Aurélien Massot, 31 Mai 2016

Gains de poker en ligne en France 2016

En 2016, l'industrie du poker en ligne en France a affiché sa première hausse de revenus depuis 2011. Le marché légal du pari en ligne a enregistré son plus gros profit annuel dans le domaine des paris sportifs.

La plus grosse augmentation de revenus annuels a été enregistrée dans le domaine des paris sportifs, et ces derniers ont également généré le total de paris le plus élevé qui ait été enregistré en un trimestre. Selon les chiffres publiés par l'ARJEL, l'autorité de régulation française, les paris sportifs en ligne ont enregistré au bout de trois mois (jusqu'au 31 mars) des recettes allant à 516 millions d'euros, ce qui dépasse de 47% les chiffres enregistrés à la même période l'année passée. Les recettes totales obtenues par les opérateurs accrédités en France dans le domaine des paris sportifs en ligne ont augmenté de 30% pour atteindre 82 millions d'euros.

Les paris sportifs connaissent une véritable croissance

L'ARJEL a augmenté de 2,1% le pourcentage de rendement des paris sportifs pour les joueurs. L'autorité de régulation estime que cela a encouragé les joueurs à remettre en jeu leurs gains. L'augmentation annuelle de 75% des offres bonus a également favorisé cette croissance. En outre, l'ARJEL affirme que les chiffres ont augmenté à cause d'une croissance de 34% du nombre de comptes de pari actifs par semaine.

Tous les sports ont enregistré d'intéressants profits au cours du premier trimestre. Les mises sur le football ont augmenté de 45%, tandis que les paris sur le tennis, le basket et le rugby ont respectivement augmenté de 46%, 57% et 71%. Les mises sur le hockey ont plus que doublé, comparativement à l'année précédente.

Les études ont également prouvé que les chiffres annuels des courses de chevaux ont connu une chute de 7% par rapport à l'année précédente pour descendre à 247 millions d'euros, alors que les profits ont baissé de 5% pour arriver à 66 millions d'euros. Les courses de chevaux connaissent un déclin de plus en plus rapide, ce qui a amené l'ARJEL à conclure que ceux qui parient sur ces courses placent des mises plus faibles.

Le poker en ligne et mobile

Même le poker en ligne a enregistré une augmentation de revenus de 2% pour atteindre 62 millions d'euros. C'est la première augmentation de revenus annuels que ce marché ait connue depuis le troisième trimestre de 2011. Cette croissance est due à la hausse des frais de tournois qui ont augmenté de 17% pour atteindre 500 millions d'euros. À l'inverse, les paris sur les jeux d'argent continuent de chuter. Ces derniers ont enregistré une baisse de 7% à 953 millions d'euros.

L'ARJEL nota également que le nombre d'amateurs de jeux d'argent avait diminué de 9 000 au cours du premier trimestre de 2015 pour atteindre 315 000 à la même période en 2016. Le nombre de joueurs qui dépensaient moins de 100 € en jouant à des jeux d'argent avait augmenté de 2%, alors que le nombre de ceux qui dépensaient plus de 100 € semble avoir stagné. Cependant, le nombre de participants aux tournois qui ont dépensé plus de 50 000 euros en termes de frais de participation a augmenté de 31% comparativement à l'année précédente.

Tout porte à croire que les chiffres du poker en ligne connaitront un autre boost maintenant que les politiciens ont finalement permis aux sites accrédités en France de partager des liquidités avec des opérateurs licenciés d'autres marchés régulés de l'Union européenne. Aucun programme concernant les affaires avec des pays tels que l'Italie ou l'Espagne n'a encore été établi.

D'autres chiffres ont été révélés, et il s'agit de ceux du second trimestre consécutif. Ces derniers révèlent que plus de la moitié des paris sportifs en ligne ont été placés depuis des appareils mobiles. Le poker a occupé 47% du marché mobile au cours du premier trimestre, ce qui dénote une augmentation de 7% par rapport à l'année précédente. Ceux qui parient sur les courses ne semblent pas vraiment aimer le pari mobile, étant donné qu'elles n'occupent actuellement que 36% du marché, ce qui indique une modeste augmentation de seulement 2%.