1000 jeux de casino en ligne gratuits

Amaya prévoit une seconde introduction en bourse de PokerStars

Par: Aurélien Massot , 22 Juillet 2014

nouvelles amaya

Depuis l'annonce récente de l'acquisition du géant en ligne Pokerstars par Amaya Gaming basé à Toronto au Canada, les spéculations portant sur les actions futures de la compagnie ont été très variées. Maintenant que la poussière est retombée sur la toute dernière et la plus importante de la série d'acquisitions haut de gamme d'Amaya Gaming au cours des dernières années, la compagnie a dorénavant clarifié les grands plans qu'elle élabore pour PokerStars qui était autrefois indépendant, mais a connu une période de troubles. L'un de ces projets, qui a été confirmé par David Baazov, PDG d'Amaya Gaming, consiste en une seconde introduction en bourse sur le marché de New York ou celui de Londres.

Alors que l'intégration de la compagnie fraichement acquise au marché boursier de Toronto semble être une évidence, étant donné qu'Amaya elle-même est basée à Toronto, il y a des surprises en ce qui concerne l'ajout de New York et de Londres comme options pour une prochaine expansion sur le marché boursier. Toutefois, New York semble être l'option la plus sensée des deux, d'autant plus que PokerStars, bien qu'ayant débuté au Canada, a plutôt bien marché aux États-Unis jusqu'à ce que des pressions financières obligent le fondateur et son fils à se retirer du pays. Le choix de Londres est un peu plus surprenant jusqu'à ce que l'on se rende compte des autres sites de paris listés en bourse qui y connaissent une croissance exponentielle. La décision concernant l'option qui sera explorée ou acceptée n'a pas encore été prise jusque-là.

Depuis l'achat très médiatisé, mais aussi très inattendu, de Pokerstars à 4,9 milliards de dollars, Amaya Gaming attend toujours le verdict des actionnaires pour aller de l'avant avec d'autres plans. Actuellement, les deux marchés boursiers potentiels offrent un terrain propice à la réalisation d'incroyables bénéfices, autant pour ceux qui possèdent déjà des actions d'Amaya que pour ceux qui voudraient investir dans les nouveaux indices NYSE ou LSE, d'autant plus que tous les deux ont un énorme potentiel de croissance. Avec la possibilité de faire grimper les actions en flèche sur ces marchés, le dernier jeu de pouvoir d'Amaya pourrait le propulser encore plus loin. La société pourrait devenir une force avec laquelle il faudra compter, ce qui semble être son objectif depuis ses débuts il y a près de dix ans.

Les options de New York incluent le pouvoir d'achat de l'une des plus importantes économies au monde, en tant que foyer pour élever le support financier de Pokerstars et d'Amaya à des hauteurs jamais vues auparavant. Londres a un ensemble bien étoffé de compagnies de pari en ligne prospères qui réalisent d'intéressants gains sur son marché. On a par exemple 888.com et Bwin.party qui y investissent leurs fonds. La décision des actionnaires dans toute l'affaire est le seul obstacle restant à passer avant que ces plans novateurs d'Amaya Gaming ne puissent être mis en œuvre. Ainsi, les investisseurs privés tout comme l'industrie entière suivront de très près tout le dossier lors des prochains mois.