Neteller Prévoit De Revenir Sur Le Marché Des Jeux En Ligne Aux USA

14 Juillet 2019 neteller

Lorsque l'Unlawful Internet Gambling Act est passé en loi en 2006, certains sites en ligne et compagnies de paiement en ligne n'étaient plus conformes avec les termes de cette loi et ont servi d'exemple pour les autres sociétés dans leurs domaines.

Ceux qui ne suivaient pas la nouvelle loi, ont vu leur site fermé, des poursuites judiciaires, et le refus des parieurs américains sur les sites de jeux comme ceux du Royaume-Uni. L'application la plus connue de ce projet de loi a été le scandale familièrement surnommé Black Friday par la communauté de poker sur internet.

Les sites qui n'étaient pas conformes ont été condamnés à des fortes peines comme les saisies du 15 Avril 2011 des adresses internet UB.com, Ultimatebet.com, Pokerstars, AbsolutePoker, et Fulltiltpoker. Ces cinq sites représentaient à l'époque les sites de poker les plus rentables des trois grands réseaux de poker en ligne (Full Tilt, Poker Stars, et Cereus Poker Réseau) aux États-Unis. À la fin de Juin de la même année, après enquête, Full Tilt a en outre été interdit d'accepter de nouveaux clients, de transférer des fonds avec les membres existants, et d'organiser tout jeu de poker sur leur site jusqu'à ce que l'affaire soit jugée. Les joueurs reçoivent maintenant la restitution de leurs fonds de leurs comptes de Full Tilt, qui ont été verrouillés par le bureau du procureur des États-Unis.

Ceux dont l'activité est le transfert d'argent avec les joueurs et les sites, n'ont pas été épargnés par les actions prises dans le cadre de cette nouvelle loi. Neteller, un important mode de paiement pour les jeux en ligne, a été jugé coupable de non-respect de la loi de 2006 avec des échanges de 94 millions de dollars avec les joueurs aux États-Unis. La société a admis exploiter un mode de paiement sans licence aux États-Unis, mais comme les infractions contre la Loi de sur Unlawful Internet Gambling Act sont complètement réglés, ils sont autorisés à revenir en activité aux États-Unis.

Joel Leonoff, PDG optimiste d'Optimal Payments Plc, la société mère de Neteller, a indiqué qu'avec leur sponsor américain, ils offrent des options de dépôt et de paiement flexible et avec leur expertise, leurs ressources, et leur gestion, ils offrent quelque chose de vraiment unique aux États-Unis. Actuellement, ils sont dans la phase de négociation de leur retour en respectant les lois fédérales et de l'État, et ils ont choisi le Nevada et le New Jersey pour revenir sur le marché. Cette décision les place dans une bonne position pour une relance de la marque car ces 2 états font partis des 3 états qui ont totalement légalisé les jeux d'argent en ligne, il est donc tout à fait réaliste que nous verrons des sites de casinos légaux aux États-Unis qui accepteront Neteller en 2014 ou 2015.

Comme la loi a été assouplie cela ouvre la possibilité que d'autres entreprises de porte-monnaie électronique, tels que PayPal, fassent un retour dans le monde des jeux d'argent en ligne. Verrons-nous prochainement aux États-Unis des casinos en ligne acceptant Paypal?