1000 jeux de casino en ligne gratuits

Le pari en ligne n'est désormais plus autorisé en Suisse

Par: Aurélien Massot , 15 Mars 2017

Domaines de pari en ligne bloqués en Suisse

Mauvaise nouvelle pour les parieurs suisses, mais encore plus pour les sites de pari en ligne, car le législateur vient d'adopter une loi visant à bloquer leurs domaines.

La croissance exponentielle que connaît aujourd'hui l'industrie du pari en ligne n'est que la conséquence évidente des avancées technologiques, et force est de constater que ce marché attire de plus en plus de monde, aussi bien au niveau des opérateurs que des joueurs. Malgré cela, il est indéniable d'affirmer qu'une certaine anarchie s'observe dans le domaine, et c'est la raison pour laquelle certaines juridictions ont décidé d'assainir leur marché en prenant des décisions fermes, dans le souci de protéger l'intégrité et la sécurité des amateurs. C'est le cas par exemple de la Suisse qui vient d'adopter une loi pour bloquer les domaines des établissements de pari en ligne qui opèrent sur son territoire.

Les raisons qui sous-tendent cette décision

Pour rappel, le projet de loi visant à bloquer les domaines des sites de pari en ligne opérant en Suisse était en étude depuis un certain moment déjà, mais il a fallu que des parties manifestent leur mécontentement par rapport à un certain nombre d'aspects pour que le législateur se penche enfin sur la question. En effet, les opérateurs de casino physiques se sont plaints de la baisse de leur chiffre d'affaires, baisse qui selon eux serait due à la concurrence déloyale que leur livrent leurs homologues en ligne accrédités au niveau international qui proposent des activités de pari à leurs concitoyens.

Décision salutaire, mais qui fait aussi beaucoup de mécontents

Si d'un point de vue objectif, l'adoption de cette loi arrange à priori les gestionnaires de casinos physiques, les fournisseurs de Services Internet quant à eux s'estiment défavorisés. Ils ont d'ailleurs exprimé leur désapprobation en affirmant que si les casinos physiques suisses devaient être les principaux bénéficiaires du blocage des domaines de pari en ligne, ils devraient alors accepter de s'acquitter des coûts supplémentaires qui leur seront facturés injustement. Ils sont même allés plus loin en expliquant de façon cohérente que le blocage des domaines de pari mis en vigueur dans d'autres juridictions ne s'est pas totalement révélé efficace pour empêcher les parieurs locaux d'explorer d'autres options sur le net. Quoi qu'il en soit, la loi a été adoptée, et les fournisseurs de services internet devront se conformer aux nouvelles réglementations.

Vers la promotion des opérateurs locaux ?

Même si certains hauts responsables ont du mal à l'admettre, l'adoption de cette loi vise selon toute vraisemblance à donner le monopole aux opérateurs de casino physiques qui ne sont nuls autres que des locaux. Le législateur a même décidé que ces derniers seront désormais les seuls à détenir une licence d'exploitation pour proposer des jeux en ligne. Le blocage des domaines de pari en ligne en Suisse redynamisera-t-il le marché ? Seul l'avenir nous le dira.