1000 jeux de casino en ligne gratuits

Corée du Sud pénalise les casinos en ligne illégal

Par: Aurélien Massot , 11 Novembre 2015

casinos en ligne sud coreens

Les autorités sud-coréennes envisagent d'imposer une peine de perpétuité aux personnes déclarées coupables d'avoir dirigé des casinos illégaux en ligne.

Selon les dernières informations, les responsables de la police sud-coréenne ont annoncé que des mesures plus coercitives seraient prises à l'encontre des opérateurs de sites de casino en ligne. Selon un organe de presse du pays, les opérateurs illégaux pourraient à présent être inculpés pour crime organisé, une accusation qui est suivie de peines légèrement plus sévères pour les condamnés. Les informations ont été livrées par un porte-parole de l'Agence de la Police nationale qui s'était entretenu avec la presse.

Des opérateurs véreux de casinos en ligne avaient été accusés d'avoir lancé un site illégal, une accusation qui leur avait valu une peine d'emprisonnement maximum de 7 ans et une amende de 70 millions de KRW, soit 61 000 dollars. Cependant, avec la nouvelle tendance, de tels opérateurs pourraient être accusés d'association de malfaiteurs, et s'ils venaient à être reconnus coupables, ils pourraient passer le restant de leur vie derrière les barreaux. Cela diffère considérablement des lois légales sur le pari en France où cette activité est autorisée sous certaines formes et est régulée par une institution comme l'ARJEL.

La police déclara que ces mesures étaient nécessaires, étant donné qu'une grande partie des casinos en ligne illégaux qu'elle avait suspendus sont dirigés par des réseaux de crime organisé. Les programmeurs et les administrateurs de sites seront considérés comme complices, au même titre que les services d'hébergement web qui collaboreront intentionnellement avec de tels établissements de pari.

Dans le but de décourager ceux qui visitent ces sites, les officiels de la police renforcent aussi les pénalités à l'encontre des parieurs. La loi sud-coréenne prévoit déjà des peines à l'encontre de ces individus dont l'activité est considérée comme « régulière », ou dont les mises sont supérieures à la moyenne. Aussi, un agent du parquet aurait laissé entendre que les autorités poursuivront dorénavant tous les parieurs sans exception, peu importe la fréquence à laquelle ces derniers parient ou les sommes d'argent qu'ils investissent.

Parmi ceux qui ont déjà été arrêtés figurent des opérateurs d'un réseau de pari en ligne qui a, selon les rumeurs, généré 16 milliards de KRW, soit 140 millions de dollars, sur les quatre dernières années. Nous sommes certains qu'ils seront heureux que ces lois n'aient pas été en vigueur au moment de leur inculpation, ce qui implique qu'ils ne purgeront qu'une peine de 7 ans. En France, les choses se passent différemment, car l'ARJEL contrôle le pari en ligne en France, et les Français peuvent jouer sur un grand nombre de casinos en ligne basés à l'étranger.