1000 jeux de casino en ligne gratuits

Statistiques du pari en ligne au Royaume-Uni

Par: Aurélien Massot , 17 Décembre 2016

Le pari en ligne en tête au Royaume-Uni

D'après de nouveaux chiffres publiés par l'UK Gambling Commission, le pari en ligne au Royaume-Uni est désormais l'activité favorite des parieurs.

L'UK Gambling Commission a publié son dernier rapport concernant le marché du pari, lequel couvre la période allant d'Avril 2015 à Mars 2016. Les données ont donc été collectées sur toute une année, et les résultats sont plutôt étonnants.

Depuis novembre 2014, tous les sites de pari et les casinos en ligne du Royaume-Uni étaient tenus de disposer d'une licence délivrée par l'UKGC. Les chiffres publiés par cet organisme montrent qu'entre avril 2015 et mars 2016, les opérateurs de pari en ligne accrédités ont généré des revenus de près de 4,5 milliards de livres. Cela représente le tiers des recettes générées par l'industrie du pari toute entière. La Loterie nationale a généré 3,4 milliards de livres, les bookmakers physiques ont amassé 3,3 milliards et les casinos physiques ont réuni juste 1 milliard.

Chiffres relatifs au pari en ligne au Royaume-Uni

Les casinos en ligne viennent en tête après avoir généré des revenus de 2,6 milliards de livres. Les jeux de machine à sous ont apporté 1,75 milliards de livres, alors que le poker a généré un peu moins de 99 millions. Les paris sportifs en ligne ont quant à eux permis d'engranger 1,8 milliard au total, le bingo a généré 152,6 millions de livres, les bourses de paris ont apporté 152 millions et les paris mutuels ont produit 26 millions.

En examinant davantage ces chiffres, il ressort que le football a enregistré 37% des paris sportifs en ligne, devant les paris hippiques qui comptent pour 22% tandis que les « autres » disciplines sont à 9,9%. Le tennis, les courses de lévriers, le cricket, le golf, etc., complètent la liste par ordre d'importance.

D'avril 2015 à mars 2016, les fournisseurs de logiciel de pari en ligne ont généré des revenus s'élevant à 364,5 millions de livres au Royaume-Uni. 55,3% de ce montant compte pour les revenus partagés. Entre novembre 2014 et mars 2015, 180 000 parieurs en ligne avaient opté pour l'auto-exclusion. Dans ce nouveau rapport, ce sont 611 000 personnes qui ont pris cette mesure. Cela représente une hausse significative qui pourrait être due aux nouvelles règles introduites dans le domaine.

Pari physique au Royaume-Uni

Les chiffres publiés par l'UKGC ont montré que le pari sur les établissements physiques n'est pas aussi florissant que le pari en ligne. Les bookmakers physiques ont enregistré 95% des revenus de paris terrestres. Les opérateurs de paris mutuels suivent avec 4% des recettes totales, et les 1% restant vont aux centres de pari sur les courses.

En septembre 2016, il y avait 8 709 boutiques de pari au Royaume-Uni, ce qui constitue une baisse de 1,8% par rapport aux chiffres publiés dans le précédent rapport. Les 4 plus grosses compagnies du domaine, William Hill, Ladbrokes, Gala Coral et Betfred, contrôlent 80% de ces boutiques.

Le nombre de machines de jeux électroniques disponibles dans ces boutiques a baissé de 1% et est de 34 769 unités. Les revenus obtenus à partir de ces machines se sont pourtant accrus de 3,5% pour atteindre 1,7 milliards de livres. Les terminaux de paris à cotes fixes représentent 99,3% de ce total.

En mars 2016, il y avait 148 casinos physiques au Royaume-Uni, dont 63 dirigés par Rank Group alors que Genting UK en gérait 41. Ces salles ont engendré 1 million de livres de revenus, ce qui est inférieur de 14% au total de l'année précédente. Les revenus obtenus à partir des jeux proposés dans les salles physiques peuvent être répartis comme suit : roulette 43,4%, blackjack 25,4% et jeu électronique 19,7%. Les profits engendrés par les machines de jeu ont augmenté de 16%, tandis que ceux apportés par le punto banco ont diminué de 88%.

Les revenus apportés par le bingo dans les salles physiques ont augmenté de 4% pour atteindre un total de 687 millions de livres, alors que le nombre d'établissements de bingo accrédités a diminué de 4,3% et n'est plus que de 575. La plupart de ces salles sont gérées par des entités indépendantes, et tout le reste est contrôlé par Gala Leisure et Mecca Bingo.

Les ventes de la Loterie Nationale se sont accrues de 4,6% pour atteindre 7,62 milliards de livres. Ses revenus ont aussi augmenté de 5,7% pour se fixer à 3,4 milliards. Tous ces chiffres interpellent, et l'on est en droit de se demander si la même tendance sera observée dans l'univers du pari en ligne francais ou dans d'autres juridictions dans les années à venir.