1000 jeux de casino en ligne gratuits

Les paris sur les sports en ligne se portent bien en France

Par: Aurélien Massot , 06 Décembre 2016

Les paris sur les sports en ligne continuent de croître en France

Contrairement au poker et aux courses hippiques, les paris sur les sports continuent sur leur formidable lancée, comme le démontrent les résultats du troisième trimestre 2016 postés par l'ARJEL.

L' ARJEL, Autorité de Régulation des Jeux En Ligne en France, a récemment posté les résultats du troisième trimestre de 2016, et la bonne nouvelle est que les paris sur les sports se portent comme un charme. En effet, ce secteur a connu une augmentation non négligeable par rapport à la même période de l'année passée, ce qui est plutôt positif pour le marché qui avait eu des périodes un peu sombres. D'un autre côté, il importe de noter que les résultats ne sont pas aussi positifs du côté des courses hippiques et du poker qui continuent quant à eux de connaître un certain déclin.

Les paris sportifs sont en pleine croissance

Au cours du troisième trimestre de 2016 (juillet à septembre), l'industrie du pari en France a enregistré un montant incroyable de 448 millions d'euros en termes de mises placées en ligne, ce qui représente une augmentation de 50% par rapport aux résultats sur la même période de l'année précédente. Quant aux revenus enregistrés au niveau de tous les opérateurs, ils s'élèvent à 87 millions d'euros, ce qui représente une augmentation de 40% comparativement aux résultats de 2015. Tout cela est en partie dû à l'engagement des joueurs qui ont été bien plus actifs pendant ces trois mois. Il y a en effet eu 239 000 comptes actifs, contrairement aux 165 000 enregistrés lors du troisième trimestre de 2015. Avec tout cela, il ne serait pas usurpé de dire que ce secteur est finalement en train de prendre sérieusement son envol.

Un calendrier sportif qui a été plus que favorable

Si les paris sur les sports ont connu une croissance aussi spectaculaire, c'est surtout à cause des divers évènements sportifs qui ont eu lieu au cours de cette période. Il y a eu principalement l'Euro 2016 et les Jeux Olympiques de Rio. Une fois encore, c'est le football et le tennis qui raflent le plus de mises, avec respectivement 58% et 27%. Le basket vient compléter le podium avec seulement 3% des paris. En ce qui concerne l'Euro 2016, les plus grosses mises ont été placées entre le 4 et le 10 juillet, la semaine des demi-finales et de la finale du tournoi, leur montant total s'élevant à plus de 53 millions d'euros.

Le poker et les paris hippiques traînent la patte

Si tout va pour le mieux du côté des paris sportifs, ce n'est pas vraiment le cas pour d'autres domaines, notamment le poker et les paris hippiques. En effet, ces deux secteurs continuent de décliner, même si la chute est moins rude pour le poker. Les opérateurs de jeux de table en ligne ont fait un chiffre d'affaires de 52 millions d'euros, ce qui est légèrement plus faible que les 54 millions réalisés lors du troisième trimestre de 2015. Quant aux courses sur les chevaux, 213 millions d'euros de mises ont été placés au cours de cet exercice trimestriel, contre 238 millions durant la même période de l'année passée. En dépit du fait que ces nouveaux chiffres ne soient pas si alarmants, il importe de prendre des mesures en ce qui concerne ces jeux d'argent en ligne pour remonter très vite la pente.

En résumé

Ce troisième trimestre a été plutôt mouvementé en France, notamment avec des résultats très positifs d'un côté et un bilan quelque peu mitigé de l'autre. Alors, il n'y a plus qu'à espérer que les paris sur les sports continueront sur cette lancée (même si selon certains, cela pourrait ne pas être le cas l'année prochaine à cause du calendrier sportif moins fourni), et que les autres secteurs susmentionnés remonteront la pente.