Projet De Taxe Sur Les Casinos En Ligne Hollandais

17 Janvier 2020 Projet De Taxe Sur Les Casinos En Ligne Hollandais

Les casinos en ligne servant les joueurs néerlandais pourraient payer des impôts plus que prévu, car des changements sur le projet de loi Remote Gambling sont poussés par la coalition néerlandaise.

Les autorités néerlandaises ont essayé pendant un certain temps de réglementer l'environnement de jeu en ligne, mais les progrès sont lents. Dans leur quête de trouver un taux d'imposition équitable pour les opérateurs terrestres et en ligne, ils ont envisagé différentes possibilités. Mais la nouvelle proposition de taxe ne ressemble pas à un compromis du tout, car les casinos en ligne pourraient être taxés à 29%, tout comme leurs homologues de brique-et-mortier.

Les membres de la coalition parlementaire au pouvoir ont fait quelques modifications au projet de loi Remote Gaming et ils ont maintenant l'intention d'imposer une taxe uniforme sur les jeux d'argent. Cette action n'aura pas d'effet sur les opérateurs de jeux terrestres, comme le leader de l'industrie des casinos hollandais. D'autre part, les casinos en ligne seront taxés beaucoup plus, car ils devaient initialement payer une taxe de 20% seulement.

Un Revers Potentiel Pour Les Joueurs Néerlandais

La principale raison pour laquelle les casinos en ligne devaient être taxés à seulement 20% de leurs revenus de jeu, c'était de les encourager à demander une licence. Les parieurs sont les principaux bénéficiaires pour jouer dans les casinos autorisés néerlandais, car ils profiteraient d'un environnement sécurisé. Une taxe de 29% aura un effet néfaste et aidera seulement les opérateurs agréés à l'échelle internationale qui sont plus rentables.

La nouvelle a créé une onde de choc parmi les casinos en ligne qui acceptent actuellement les joueurs néerlandais, mais aussi ceux qui veulent demander une licence. Les législateurs se sont empressés de rassurer ces entreprises que si leurs calculs sont corrects, dans trois ans, le taux d'imposition sera réduit à 25%, pour tous les casinos en ligne.

Au moins en théorie, cela aura un effet sur deux points, augmenter les recettes de jeu et mettre plus d'argent pour les caisses de l'État. Tweede Kamer ne va probablement pas programmer un vote pour le premier trimestre de 2016, comme initialement prévu et ces modifications vont encore retarder le processus de réglementation de l'industrie du jeu en ligne.