William Hill est laissé pour compte après d'importantes fusions

31 Juillet 2020 William Hill après les fusions

Plusieurs grandes fusions ont placé William Hill en troisième place, après que cette compagnie ait été en tête pendant une longue période.

L'année dernière, à cette même époque, William Hill était confortablement installé au top du classement dans le domaine des paris sportifs au Royaume-Uni. À présent, il occupe la troisième position, et pourrait même descendre plus bas si les tendances continuaient sur la lancée actuelle qui dure depuis le début de cette année. Plusieurs fusions lui ont fait perdre quelques places au classement, et la compagnie se retrouve maintenant avec un avenir sombre.

Ladbrokes/Coral et Betfair/Paddy Power

Au début, les compagnies Ladbrokes et Coral occupaient respectivement la seconde et la troisième place. Elles ont fusionné pour ravir la première place, reléguant ainsi William Hill en seconde position. Nous avons maintenant Betfair et Paddy Power qui se mettent aussi ensemble pour amener William Hill à la troisième place. Cependant, le calvaire semble ne pas être terminé, étant donné qu'il y a des rumeurs qui font état de fusions impliquant Betsson, Unibet ainsi que d'autres compagnies, même si au point où la situation en est, cela semble plutôt improbable. Des choses bien plus curieuses sont déjà survenues certes, mais il semble qu'il y aura une certaine stabilité dans l'industrie pour le moment, étant donné que les choses commencent à se tasser après les changements observés au niveau des premières places en une période de temps relativement courte.

Paddy Power continue de se ridiculiser

À propos de Paddy Power, il est important de noter qu'en dépit du fait que cette compagnie fasse partie des dix meilleures compagnies de pari en ligne de l'année, elle possède une affreuse équipe de marketing et communication sociale qui pourrait lui avoir attiré des ennuis après sa fusion avec Betfair.

Quelques semaines auparavant, l'équipe chargée de communication tourna en dérision la fusion de Ladbrokes et de Coral, ainsi que plusieurs autres fusions qui eurent lieu dans l'industrie du pari, en déclarant que Paddy Power était également en train de fusionner avec Betfair pour créer une nouvelle compagnie appelée Betty Power. Il s'agit bien sûr d'une blague, et ceux qui ont posté le tweet ne savaient probablement pas qu'un accord entre Paddy Power et Betfair était effectivement en cours.

Après avoir battu au Royaume-Uni le record de la publicité ayant reçu le plus grand nombre de plaintes officielles (plus de mille) moins d'un an plus tôt, il est étrangement réconfortant de voir que Paddy Power continue de se ridiculiser, pendant que William Hill essaie de trouver un moyen de remonter la pente.